Les 8 fonctions du sang dans l’organisme

Les 8 fonctions du sang dans l’organisme

LES 8 FONCTIONS DU SANG DANS L’ORGANISME

Le cœur pompe le sang à travers un vaste réseau d’artères et de veines. Le sang est un fluide vivant. Il transporte l’oxygène et d’autres substances essentielles dans tout le corps, combat les maladies et remplit d’autres fonctions vitales. Vous trouverez ci-dessous 8 faits importants sur le sang.

1. LE SANG EST UN FLUIDE QUI RELIE LES TISSUS

Le sang est composé de 55 % de plasma et de 45 % d'”éléments formés”, notamment des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes. En raison de ces cellules vivantes en suspension dans le plasma, le sang est considéré comme un tissu conjonctif fluide (et non un fluide). C’est le seul tissu fluide de l’organisme.

2. LE SANG FOURNIT DE L’OXYGÈNE AUX CELLULES DE L’ORGANISME ET ÉLIMINE LE DIOXYDE DE CARBONE

Le sang absorbe l’oxygène de l’air dans les poumons. Il transporte l’oxygène vers les cellules du corps et élimine le dioxyde de carbone des cellules. Dans les poumons, le dioxyde de carbone passe du sang à l’air et est expiré.

Prendre soin de soi et rester en bonne santé passe aussi par le sport !

DÉCOUVREZ RELANCE : la chaussure de sport Made in France !

Vous faites du fitness, de la muscu ou de la course à pied et vous avez envie de faire de porter des chaussures Made in France de qualité lors de vos séances de sport? La première paire de Relance est faite pour vous ! 🇫🇷

Une chaussure alliant performance et élégance, développée par une équipe de passionnés et entourée par des testeurs fitness & running !

3. LE SANG TRANSPORTE LES NUTRIMENTS ET LES HORMONES

Le sang joue un rôle important dans la digestion et les fonctions du système endocrinien. Les nutriments digérés sont absorbés dans la circulation sanguine par les capillaires des villosités qui bordent l’intestin grêle. Ces nutriments comprennent le glucose, les acides aminés, les vitamines, les minéraux et les acides gras. Le sang transporte également certaines hormones sécrétées par les glandes du système endocrinien vers les organes et tissus cibles.

4. LE SANG RÉGULE LA TEMPÉRATURE CORPORELLE

Le sang absorbe et distribue la chaleur dans tout le corps. Il contribue au maintien de l’homéostasie par la libération ou la conservation de la chaleur. Les vaisseaux sanguins se dilatent et se contractent lorsqu’ils réagissent à des organismes extérieurs, comme les bactéries, et à des changements hormonaux et chimiques internes. Ces actions rapprochent ou éloignent le sang et la chaleur de la surface de la peau, où la chaleur est perdue.

5. LES PLAQUETTES COAGULENT LE SANG LORS DE BLESSURES

Lorsqu’un vaisseau sanguin se déchire, les plaquettes et les protéines plasmatiques travaillent ensemble pour arrêter la perte de sang. Les plaquettes, également appelées thrombocytes, s’agglutinent et forment un bouchon dans la zone endommagée. Les protéines forment des fils appelés fibrines pour compléter le bouchon de plaquettes, ou caillot.

6. LE SANG APPORTE LES DÉCHETS AUX REINS ET AU FOIE

Le sang transporte les déchets vers les organes qui les retirent et les traitent en vue de leur élimination. Le sang entre dans les reins par les artères rénales et en ressort par les veines rénales. Les reins filtrent les substances telles que l’urée, l’acide urique et la créatinine du plasma sanguin vers les uretères. Le foie élimine également les toxines du sang. Pendant la digestion, il nettoie le sang qui a été enrichi en vitamines avant de le renvoyer vers le reste de l’organisme.

7. LES GLOBULES ROUGES SONT LES CELLULES VIVANTES LES PLUS NOMBREUSES DANS LE SANG

Le sang est composé de 55 % de plasma et de 45 % d’éléments formés. Les globules rouges, également appelés érythrocytes, constituent la majeure partie de ces 45 %. Leur principale fonction est de transporter l’oxygène des poumons vers les cellules du corps. Les globules rouges ont la forme d’un disque. 

8. LES GLOBULES BLANCS PROTEGENT L’ORGANISME DES AGENTS PATHOGÈNES

Les globules blancs, également appelés leucocytes, sont les composants du sang qui combattent les maladies. Ils ne représentent que 1% du sang circulant mais se multiplient en cas d’infection ou d’inflammation. Il existe cinq types de globules blancs : les neutrophiles, les éosinophiles, les basophiles, les lymphocytes et les monocytes. Les neutrophiles sont les plus abondants et représentent 60 à 70 % de tous les globules blancs.

LES ANALYSES SANGUINES

Les analyses sanguines sont des examens médicaux qui consistent à prélever un échantillon de sang afin d’analyser sa composition. Ces analyses peuvent aider à diagnostiquer des maladies, à surveiller l’évolution d’un traitement, à évaluer la santé globale d’une personne, ou à dépister des facteurs de risque pour certaines maladies. Parmi la variété de tests, notons :

1. Numérotation globulaire complète (NGC)

Mesure le nombre et la qualité des différentes cellules sanguines, notamment les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.

2. Dosage des électrolytes

Mesure la concentration de différents électrolytes dans le sang, tels que le sodium, le potassium et le calcium.

3. Dosage des enzymes hépatiques

Mesure la quantité de certaines enzymes produites par le foie, qui peuvent indiquer une maladie hépatique.

4. Dosage de la créatinine

Mesure la quantité de créatinine dans le sang, qui peut indiquer le bon fonctionnement des reins.

5. La glycémie

La glycémie correspond au taux de sucre dans le sang et peut aider à diagnostiquer le diabète.

Interprétation des résultats

Les résultats de ces tests sont généralement interprétés par un médecin pour aider à établir un diagnostic et un plan de traitement.

QU’EST-CE QUE L’HÉMOGLOBINE

L’hémoglobine est une protéine contenue dans les globules rouges qui transporte l’oxygène vers les organes et les tissus du corps et le dioxyde de carbone de ces organes et tissus vers les poumons. Si un test d’hémoglobine révèle que votre taux d’hémoglobine est inférieur à la normale, cela signifie que vous avez un faible nombre de globules rouges (anémie).

LE DON DU SANG

Les dons de sang sont essentiels pour sauver des vies dans de nombreuses situations médicales, notamment lors de traitements contre le cancer, les accidents graves, les maladies chroniques et les interventions chirurgicales.

Les conditions pour être donneur

Pour être un donneur de sang, une personne doit répondre à certaines conditions de santé et de style de vie. Les donneurs potentiels sont généralement interrogés sur leur état de santé actuel, leur historique médical et leurs antécédents familiaux. Ils doivent également répondre à des questions sur leur mode de vie, telles que leur fréquence de voyage, leur historique de consommation de drogues, d’alcool ou de tabac, et leur pratique de relations sexuelles.

LES MALADIES DU SANG

Il existe de nombreuses maladies sanguines qui peuvent affecter les différents types de cellules sanguines, ainsi que les organes qui produisent ou contrôlent la production de ces cellules. Voici quelques exemples de maladies sanguines courantes :

1. Anémie

L’anémie est un état qui se développe lorsque le sang produit une quantité inférieure à la normale de globules rouges sains. Si vous souffrez d’anémie, votre corps ne reçoit pas suffisamment de sang riche en oxygène. Le manque d’oxygène peut entraîner une sensation de fatigue ou de faiblesse.

2. Leucémie

La leucémie est un terme général désignant les cancers des cellules sanguines. Le type de leucémie dépend du type de cellule sanguine qui devient cancéreuse et de sa croissance rapide ou lente. Elle survient le plus souvent chez les adultes de plus de 55 ans, mais c’est aussi le cancer le plus fréquent chez les enfants de moins de 15 ans.

3. Lymphome

Les lymphomes sont des types de cancer qui se développent dans le système lymphatique (les différentes glandes lymphatiques du corps) lorsque des globules blancs anormaux se développent.

4. Hémophilie

L’hémophilie est un trouble héréditaire qui affecte la capacité du sang à coaguler correctement, ce qui peut entraîner des saignements excessifs.

5. Thalassémie

Il s’agit d’un trouble héréditaire qui affecte la production de globules rouges, entraînant une anémie.

6. Maladies auto-immunes

Des maladies telles que le lupus érythémateux systémique ou la polyarthrite rhumatoïde, qui peuvent affecter les globules rouges, blancs ou les plaquettes et provoquer des troubles sanguins.

7. Maladies myéloprolifératives

Il s’agit d’affections rares caractérisées par une production excessive de certaines cellules sanguines dans la moelle osseuse.

Retour au blog