Les abats sont-ils sains ?

Les abats sont-ils sains ?

LES ABATS SONT-ILS SAINS ?

Les abats étaient autrefois une source de nourriture très appréciée et prisée.

De nos jours, la tradition de manger des organes est légèrement tombée en désuétude.

En fait, de nombreuses personnes n’ont jamais mangé ces parties d’un animal et peuvent trouver l’idée de le faire assez déconcertante.

Pourtant, les abats sont en fait très nutritifs. Cet article examine en détail les abats et leurs effets sur la santé, qu’ils soient bons ou mauvais.

QU'EST -CE QUE LES ABATS

Les abats sont les organes d’animaux que l’homme prépare et consomme comme nourriture.

Les organes les plus couramment consommés proviennent de vaches, de porcs, d’agneaux, de chèvres, de poulets et de canards.

Aujourd’hui, la plupart des animaux sont nés et élevés pour leurs tissus musculaires. Les organes sont souvent négligés, la viande étant généralement consommée sous forme de steaks, de pilons ou de viande hachée.

Cependant, les chasseurs-cueilleurs ne se contentaient pas de manger de la viande musculaire. Ils mangeaient aussi les organes, comme la cervelle, les intestins et même les testicules. En fait, les organes étaient très prisés.

Les abats peuvent constituer un excellent complément à votre régime alimentaire. Ils regorgent de nutriments, comme la vitamine B12 et le folate, et constituent une excellente source de fer et de protéines.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES ?

Les types d’organes les plus courants sont les suivants

Le foie : Le foie est l’organe de désintoxication. Il s’agit également de l’organe le plus puissant sur le plan nutritionnel et est parfois appelé “la multivitamine de la nature”.

La langue : La langue est en fait plutôt un muscle. C’est un morceau de viande tendre et savoureux en raison de sa forte teneur en graisse.

Le cœur : Le rôle du cœur est de pomper le sang dans le corps. Il peut ne pas sembler comestible, mais il est en fait maigre et savoureux.

Les reins : Comme les humains, les mammifères ont deux reins. Leur rôle est de filtrer les déchets et les toxines du sang.

La cervelle : La cervelle est considérée comme un mets délicat dans de nombreuses cultures, et c’est une riche source d’acides gras oméga-3.

Ris de veau : Les ris de veau ont un nom trompeur, car ils ne sont ni sucrés ni un type de pain. Ils sont fabriqués à partir du thymus et du pancréas.

Tripes : Les tripes sont la paroi de l’estomac des animaux. La plupart des tripes proviennent de bovins et peuvent avoir une texture très moelleuse.

LES ABATS SONT TRÈS NUTRITIFS

Le profil nutritionnel des abats varie légèrement en fonction de la source animale et du type d’organe.

Mais la plupart des organes sont extrêmement nutritifs. En fait, la plupart sont plus riches en nutriments que la viande musculaire.

Ils sont particulièrement riches en vitamines B, comme la vitamine B12 et les folates. Ils sont également riches en minéraux, notamment en fer, magnésium, sélénium et zinc, et en vitamines liposolubles importantes comme les vitamines A, D, E et K.

En outre, les abats constituent une excellente source de protéines.

Qui plus est, les protéines animales fournissent les neuf acides aminés essentiels dont votre corps a besoin pour fonctionner efficacement.

Une portion de 100 grammes de foie de bœuf cuit apporte :

Calories : 175

Protéines : 27 grammes

Vitamine B12 : 1 386 % de l’AQR

Cuivre : 730 % de l’AQR

Vitamine A : 522 % de l’AQR

Riboflavine : 201 % de l’AQR

Niacine : 87 % de l’AQR

Vitamine B6 : 51 % de l’AQR

Sélénium : 47 % de l’AQR

Zinc : 35 % de l’AQR

Fer : 34% de l’AQR

AVANTAGES DE L'AJOUT D'ABATS DANS VOTRE ALIMENTATION

La consommation d’abats présente plusieurs avantages :

Excellente source de fer : La viande contient du fer héminique, qui est hautement biodisponible et donc mieux absorbé par l’organisme que le fer non héminique des aliments végétaux.

Vous restez rassasié plus longtemps : De nombreuses études ont montré que les régimes hyperprotéinés peuvent réduire l’appétit et augmenter la sensation de satiété. Ils peuvent également favoriser la perte de poids en augmentant votre taux métabolique.

Peut aider à conserver la masse musculaire : Les abats sont une source de protéines de haute qualité, qui sont importantes pour développer et conserver la masse musculaire.

Excellente source de choline : Les abats sont parmi les meilleures sources de choline au monde, un nutriment essentiel pour la santé du cerveau, des muscles et du foie, dont beaucoup de gens ne consomment pas assez.

Des coupes moins chères et moins de déchets : Les abats ne sont pas des coupes de viande populaires, vous pouvez donc souvent les obtenir à un prix avantageux. La consommation de ces parties de l’animal réduit également les déchets alimentaires.

LES ABATS AUGMENTENT-ILS LE NIVEAU DE CHOLESTÉROL ?

Les abats sont riches en cholestérol, quelle que soit la source animale.

100 grammes (3,5 onces) de cervelle de bœuf contiennent 1 033 % de l’AQR en cholestérol, tandis que les reins et le foie en contiennent 239 % et 127 %, respectivement.

Beaucoup associent le cholestérol aux artères bouchées, aux médicaments et aux maladies cardiaques.

Cependant, le cholestérol est produit par votre foie, qui régule la production de cholestérol de votre organisme en fonction de votre apport en cholestérol alimentaire.

Lorsque vous mangez des aliments riches en cholestérol, votre foie réagit en produisant moins. Par conséquent, les aliments riches en cholestérol n’ont qu’un effet mineur sur votre taux de cholestérol sanguin total.

De plus, la quantité de cholestérol provenant des aliments a un effet mineur, voire nul, sur le risque de maladie cardiaque.

Une analyse récente a examiné 40 études prospectives sur la consommation de cholestérol alimentaire et les risques pour la santé. Elle a conclu que le cholestérol alimentaire n’était pas significativement lié aux maladies cardiaques ou aux accidents vasculaires cérébraux chez les adultes en bonne santé.

Néanmoins, il semble qu’il existe un sous-groupe d’individus – environ 30 % de la population – qui est sensible au cholestérol alimentaire. Pour ces personnes, la consommation d’aliments riches en cholestérol peut entraîner une augmentation du cholestérol total.

Manger équilibré, s'hydrater et faire du sport sont 3 piliers d'une vie saine

COMMANDEZ LA RL-01 : la chaussure de sport Made in France !

Vous faites du fitness, de la muscu ou de la course à pied et vous avez envie de faire de porter des chaussures Made in France de qualité lors de vos séances de sport? La première paire de Relance est faite pour vous ! 🇫🇷

Une chaussure alliant performance et élégance, développée par une équipe de passionnés et entourée par des testeurs fitness & running !

LES INCONVÉNIENTS DE LA CONSOMMATION D'ABATS

Il n’y a pas beaucoup d’inconvénients à intégrer les abats dans son alimentation.

Cela dit, certaines personnes peuvent être plus vulnérables à une consommation élevée et doivent en limiter leur consommation.

Les personnes atteintes de la goutte doivent modérer leur consommation

Les abats sont des sources riches en vitamine A, notamment le foie. Pendant la grossesse, la vitamine A joue un rôle essentiel dans la croissance et le développement du fœtus.

Toutefois, les National Institutes of Health recommandent un apport maximal de 10 000 UI de vitamine A par jour, car des apports excessifs ont été associés à de graves anomalies et malformations congénitales.

Ces anomalies congénitales comprennent des malformations du cœur, de la moelle épinière et du tube neural, des anomalies des yeux, des oreilles et du nez, ainsi que des anomalies du tube digestif et des reins.

Une étude a révélé que les mères enceintes qui consomment plus de 10 000 UI de vitamine A par jour provenant de l’alimentation ont un risque de 80 % plus élevé d’avoir un enfant présentant une anomalie congénitale, par rapport aux mères qui consomment 5 000 UI ou moins par jour.

Il est donc important de surveiller votre consommation d’abats pendant la grossesse, en particulier si vous prenez des suppléments contenant de la vitamine A.

Inquiétudes concernant la maladie de la vache folle

La maladie de la vache folle, connue officiellement sous le nom d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), affecte le cerveau et la moelle épinière des bovins.

La maladie peut se transmettre à l’homme par des protéines appelées prions, que l’on trouve dans les cerveaux et les moelles épinières contaminés. Elle provoque une maladie cérébrale rare appelée nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ).

Heureusement, il y a eu une réduction spectaculaire du nombre de cas de maladie de la vache folle depuis qu’une interdiction d’alimentation a été introduite en 1996. Cette interdiction a rendu illégal l’ajout de viande et de bétail aux aliments pour bétail.

Aux États-Unis, la viande de cerveau provenant de bovins à haut risque et de bovins présentant des signes d’ESB n’est pas autorisée à entrer dans l’approvisionnement alimentaire. D’autres pays ont pris des mesures similaires.

Dans la plupart des pays, le risque de développer la vMCJ à partir de bovins infectés est très faible. Toutefois, si vous êtes inquiet, vous pouvez éviter de consommer la cervelle et la moelle épinière des bovins.

En résumé :

Les femmes enceintes et les personnes souffrant de goutte doivent consommer des abats avec modération. La maladie de la vache folle peut provoquer une maladie cérébrale rare chez l’homme, mais les cas signalés ont considérablement diminué au cours de la dernière décennie.

DÉVELOPPER UN GOÛT POUR LES ABATS

Les abats deviennent de plus en plus populaires dans les restaurants gastronomiques en raison de leur saveur forte et unique.

Comme il faut un certain temps pour développer un goût pour les abats, il est préférable de commencer par les organes au goût plus doux, comme la langue et le cœur.

Vous pouvez également essayer de broyer le foie et les reins et de les combiner avec du bœuf ou du porc haché dans des plats tels que la bolognaise.

Vous pouvez aussi les ajouter à un ragoût mijoté avec d’autres viandes comme le jarret d’agneau. Cela peut vous aider à développer progressivement un goût pour ces saveurs plus fortes.

CONCLUSION

Les abats sont une source riche de nombreuses vitamines et minéraux qui peuvent être difficiles à obtenir à partir d’autres aliments.

Si vous aimez manger de la viande, il peut être intéressant de remplacer certaines viandes musculaires par des abats.

Non seulement vous bénéficierez d’un apport nutritionnel supplémentaire, mais vous ménagerez votre porte-monnaie et contribuerez à la protection de l’environnement.

Retour au blog